Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

          bonial – horaires et promos – moins de co2

30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 19:14

Partager cet article

Repost 0
Published by Soph'
commenter cet article

commentaires

le jeune étudiant 04/06/2007 01:28

ouaaaaah !!!je me savais ingénu, mais à ce point, je me surprendsj'ai une très brève expérience de "l'enseignement"j'ai été tuteur auprès des candidats au concours de 1ère année au sein de ma facet j'en ai pris plein la gueule moi aussien particulier avec les redoublants qui pour certains étaient plus vieux que moi (j'ai été admis primant)ils se foutaient de moi à cause de mon âgeça me soulait, je me démenais grave pour eux, gratuitement (ça me validait une option mais vu le travail que ça demande, c'est la moindre des choses)c'est sûr, ceux qui s'étaient moqué de moi pouvaient se gratter pour que je les aide, mais j'étais là pour les autresj'en garde néanmoins un excellent souvenirpeut-être à cause de la brièveté du truc (un semestre)allez, bon courage à tous les profs de collèges, ainsi qu'aux futurs masochistes !consolez-vous en vous disant que ces morveux financeront vos retraites...

futur masochiste 03/06/2007 19:39

le jeune étudiant a dit => "si ce n'est celui d'être fonctionnaire, et les vacances" + "chouilla de vocation" Mmh, ce n'est même pas un avantage : vacances imposées ce car arrêtons de penser qu'avoir des vacances en même temps que les mômes est génial, il y a une vie avant la ponte et l'élevage de morpion, et le hors saison, sans ces p.... de touristes, c'est tout à fait autre chose, et surtout pas au même tarif (vive la pigeonnade de la haute et très haute saison). De plus, pour plusieurs de ces semaines de vacances (8 me semble-t-il), pas de salaire réel (mais salaire annuel redistribué sur 12 mois évidemment). Pour le statut de fonctionnaire... quand on sait l'image négative que les Français en ont, merci bien. Même si tu fais ton boulot, tu passes pour une merde de feignasse. Pour la vocation... il faut savoir que certains s'engouffrent dans la profession sans en avoir ou alors en pensant l'avoir. Mais si ce n'est pas THE VOCATION, la grande, la vraie, en béton armé norme anti-sismique et anti-radiation, avec les nouvelles générations tête-à-claques tête-de-con, cela s'effrite vite. L'Education Nationale, c'est la nouvelle armée pour la génération d'adulte frustrés qui n'ont pas fait leur service militaire : tous les matins, faut y aller avec la bite et le couteau (et un parapluie pour les molards). Maintenant, tout dépend les bahuts. Il y a des petits paradis, mais pour combien de temps encore ?

le jeune étudiant 02/06/2007 19:49

je vois ce que tu veux direj'apprécie ton humilitémais il me semble difficile de se lancer dans cette voie professionnelle si tu n'as pas un chouilla de vocationparce qu'il n'y a pas de grand avantage à le faire si ce n'est celui d'être fonctionnaire, et les vacancesmoi, dans ma filière, il y a beaucoup de gens qui veulent faire comme papa maman, ou simplement pour le fric, aucun désir de servir les autresce que je retiens de ta réponse, c'est la volonté que tu as de partager ta passionje pense que tu ne devrais peut-être pas changer de métiermais effectivement, et je reviens sur ce que j'ai dit, tu pourrais mutermais essaie de ne pas aller à paris 16...un petit collège de campagne à trifouillis-les-chaussettes où les gamins sont moins psp, texto... mais où ils sont fatalistes (ils ne croient pas en leurs capacités : dans mon collège de campagne, on était peut-être une quinzaine sur 100 à aller dans le lycée de ratachement, petit h4 de province alors que beaucoup en avaient la capacité)l'inconvénient : faut être sûr qu'il y ait une connexion adsl, je veux continuer à suivre tes histoires !

gribouille 01/06/2007 11:12

bonjour sophie,
allez je me lance:je fais partie de ton fan-club depuis la rentrée dernière ...en principe je n'interviens jamais dans des forums ou autres mais là :je ne résiste pas :d'abord pour te féliciter (je suis tres jalouse de ton talent de caricaturiste!-tu es à mon sens une nouvelle Brètècher :ce qui est pour moi un compliment suprème!)et puis en tant que collègue ("professeuse de gribouillage" comme on me dit parfois sympathiquement)car tu viens de décrire en quelques mots dans ta réponse au com' 40 :EXACTEMENT ce que je vis et ressens au quotidien (mais moi avec ,hélas ,presque 10 ans de "corvées" de + que toi;j'y reste pour les mèmes raisons et avec pourtant les mèmes espoirs..)Mais "plasticienne pure" je n'ai pas les mots que tu as :bravo pour ta synthèse !tu me permet de voir avec humour ce que je subie au quotidien!
bravo aussi pour ton talent de dessinatrice de presse - et tant pis pour les ronchons ...- 
(ha oui! juste un tout petit truc-c'est la" prof"qui parle- tu ne "tiens "pas encore tout à fait Sarko ,je trouve:c'est celui que l'on reconnait le moins ;mais bon c'est pas grave ...tu maitrise déjà tellement de choses...)
Bon courage !

Louise 01/06/2007 09:05

j'adore le sourire que tu nous fais là!!quelle vie ! honnetement, he te plains vraiment d'avoir à affronter ces tetes de cons toute la journée! se faire insulter c'est dur, mais alors par des petits cons, c'est pire que tout! courage, c'est bientot la quille!!

Boga 01/06/2007 00:56

C'est sympa de penser à tes fans en manque malgré tes emmerdes. Un grand merci. Mais décompresse un peu quand même... On s'inquiète pour toi.

un jeune étudiant 01/06/2007 00:35

je suis un petit peu surpris du nombre de messages qui te demandent de muter de changer de boulotje suis étudiant en médecine, et si j'avais raté mon concours, j'aurais sûrement tenté de devenir profj'ai conscience que ça doit pas être facile avec tous les élèves, mais s'il y en a un dans la classe à qui tu peux servir, faut pas le lâcher à cause des autres cons, et il t'en sera reconnaissantsi je suis là où je suis c'est grace aux différents profs que j'ai eu tout au long de ma scolaritéj'ai été dans un collège mal réputé, puis dans le lycée de rattachement qui est le lycée publique le mieux réputé de ma villeet je peux te dire que je suis très reconnaissant envers mes profsen particulier ceux du collège, qui étaient excellents pour certains (je pense en particulier aux profs d'anglais, d'histoire, de français... bref, les matières que je n'aimais pas trop)tout ça pour dire que, même si c'est difficile, faut pas lâcher, ça servira toujours à un ou deux élèves dans le lotc'est de profs comme toi que l'éducation nationale a besoin

Soph' 01/06/2007 01:06

"c'est de profs comme toi que l'éducation nationale a besoin"Je pense précisément que c'est là où tu te trompes...Je n'ai plus du tout le feu sacré, et ne l'ai jamais vraiment eu....1) Je suis passionnée de littérature, de commentaire de textes, j'ai affaire et ai eu à peu près, même au lycée, toujours affaire à des gens qui s'en tamponnaient (et je crois que c'est générationnel...: génération texto, PSP, internet)... je n'ai jamais vraiment pu faire de littérature...2) Je déteste viscéralement la grammaire....on veut renforcer les heures de grammaire...3) Je suis redevenue (et ai-je jamais cessé de l'être ??) cette gamine qui préférait gribouiller des conneries sur ses cahiers plutôt que de suivre "normalement" le cours de ses profs.... je suis obsédée par l'idée de créer, écrire, dessiner, faire marrer les gens, et la musique aussi... ces choses m'ont toujours habitées, et j'envisageais l'enseignement comme un métier qui me laisserait à un moment donné la possibilité de faire autre chose...Je me retrouve aujourd'hui dans la situation où ce métier me bouffe toute mon énergie, me tape sur les nerfs, et où je n'ai plus rien à apporter, parce que fatiguée, découragée et plus envie...Je reviens à mes obsessions de plus en plus, ça prend de plus en plus de place... dessiner, écrire, créer....et je me sens de plus en plus aigrie par mon "vrai" boulot... par le rôle que j'endosse et qui n'est pas moi, par les humiliations, et les luttes constantes, ne serait-ce que pour se faire simplement entendre (je n'ai pas dit "écouter")voilà pourquoi tu te trompes, voilà pourquoi, précisément je ne suis pas de ceux qui soient nécessaires ou indispensables à l'Education nationale.Cela dit...n'ayant pour l'instant aucune autre source de revenus... je m'efforce d'exercer ce métier de mon mieux...tout en essayant de me ménager une porte de sortie...mais bon, quand même, j'en chie.

adrien 31/05/2007 22:47

Ouais ben un maxi bon courage parce que là j'ai l'impression qu'ils deviennent de plus en plus fêlés...En réunion l'autre jour, M. le Principal a précisé que d'après l'inspectrice d'académie, 50 cas relevant de la psychiatrie seraient accueillis dans notre collège en sixième l'an prochain.Arf.

:0038: Rouille Encagée 31/05/2007 21:07

Courage Soph'. Tu ne peux pas demander à passer en lycée ? (je ne sais pas comment ça marche les mutations, pour ça que je demande)Rouille

Angs 31/05/2007 20:21

Bordel!! C'est le genre de truc qui te donne envie d'arreter ce boulot...C'est vraiment affreux, on peut rien leur dire a ces gosses...

Ptitechoco 31/05/2007 19:34

Pauvre toi, ils sont vraiment odieux tes gosses!!!Mais dit toi qu'ils sont tous pareil en ce moment!! Moi je pète un cable car leur jeu du moment est de tous se mettre à tousser en même temps arrrgggggg. Parfois j'ai envie de me barrer (mais ils seraient trop contents de foutre le bordel donc niet! )!Courage!!!!!Je ne sais pas quoi te dire de mieux car hélas on ne peut rien faire!!bises à toi

tof 31/05/2007 19:11

Allez, courage ! C'est juste un mauvais mois à passer...Enfin je dis ça mais dans mon collège on se prépare aussi un mois de juin fabuleux (et aussi particulièrement avec les 4e), comme quoi ca doit être dans l'air en ce moment...

Klaïne 31/05/2007 18:39

 Bande de p'tits cons bande p'tits cons bande de p'tits cons!!!Euh...A un moment donné, je voulais bosser avec un public pré ado......Finalement, je vais m'en passer, je pense!Courage Soph', 1 mois!

ungrainpasse 31/05/2007 16:56

Le plus énervant : Dans notre bahut, ils ont trouvé le moyen imparable pour que l'on assure bien la "garderie" jusqu'au bout : nous n'avons plus le droit d'exclure un élève de cours (sauf s'il nous frappe, quand même...). Le plus pathétique : Le collège va fermer début juillet en raison de travaux. Et on s'en réjouit. C'est la seule chose qui nous donne le sourire en ce moment !Bon courage à toi, vraiment. Je sais ce que cela peut être d'endurer ce que tu vis professionnellement.

MrGermain 31/05/2007 16:11

Allez Soph', courage! Le plus paradoxale, c'est qu'avec autant de soucis, tu vas faire augmenter le traffic sur ton blog! Et bravo pour le taf sur rue89!

Lizzie 31/05/2007 11:25

Y'a des jours, comme ça...

minilola 31/05/2007 11:00

Bien fait pour eux !! Pourvu qu'ils se noient...

Luciole en couleurs 31/05/2007 10:57

Courage, courage, courage ! Tu en as bien besoin. Ils te font vraiment la vie dure en ce moment, qu'est-ce qui leur arrive ? Les hormones ? Tiens le coup, les vacances ne sont pas si loin. Ne les laisse pas te bouffer le moral. (plus facile à dire qu'à faire)

Armelle 31/05/2007 10:36

bon courage. quand je vois comment sont certains gamins (et leurs parents) en maternelle, je crains le pire pour la suite.

Anne 31/05/2007 09:56

as-tu essayé de faire un dessin au tableau en entrant  en cours: genre je vous fais plus cours, je me dessine, et vous dessine : aujourd'hui, la pétasse et son rouge à lèvre, demain l'abruti qui crache .. et les remercier d'être aussi pitoresque (non, ils connaissent pas le mot) pitoyables afin de te fournir de quoi dessiner.. et aussi qu'ils comprennent que qd ils seront normaux ils auront un cours, et sinon, tu te foutras de leur g...  en accentuant leur défaut (et pas de preuve , la craie ça s'efface ). Enfin moi, j'ai fait comme bcp de tes lecteurs, j'ai demandé ma mut !!! et en lycée,  même s'ils ne bossent pas davantage, ils sont nettement moins cons !