Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

          bonial – horaires et promos – moins de co2

10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 20:16
Pour saisir l'objet de cette lettre veuillez visionner préalablement l'extrait vidéo situé dans les commentaires du post d'hier....  ou     ICI      : (Ségolène et les profs)




Madââme Royal,

Je ne vous aimais déjà pas du tout,  vous, votre joli tailleur et vos petits airs suffisants, je vous trouvais déjà bien bête et méchante (cf. l'affaire de cette jeune militante humiliée publiquement par vos soins ) mais là, c'est le bouquet....
Que vous vous permettiez de blablater sur tout un tas de chose en ne connaissant rien à rien , sans programme, si ce n'est peut-être la maîtrise de celui d'une machine à laver, et encore, vous devez avoir du petit personnel pour cela... soit, mais que vous vous permettiez de vouloir régler le problème de l'enseignement en France ça dépasse le seuil de ce que je me sens en mesure de supporter (déjà que je ne vous aimais pas beaucoup, beark beark...)

Madââme Royal (comme la bouffe pour les chiens, tiens oui, c'est marrant) ignore sans doute la fatigue représentée par la gestion d'une classe à l'heure actuelle (et je ne parle même pas là des classes extrêmement difficiles que j'ai à gérer, juste d'une classe normale), le temps passé à préparer un cours sérieusement , à corriger des copies, les réunions (je rentre à l'instant du boulot, il est 19 h00 ), la gestion des parents de plus en plus chiants et interventionnistes, les rendez-vous... bref, ce qui fait que bilan des courses, les 35 heures sont largement faites chaque semaine...
Madââme Royal (comme la bouffe gnagna...) , ignore sans doute que les profs qui donnent des cours particuliers le font souvent AUSSI parce que leur salaire n'est pas si élevé que ce tout le monde veut bien  penser, et qu'il faut bien mettre du beurre dans les épinards, Madââme Royal (ouaf) ignore sans doute la condition qui est celle d'un paquet de maîtres auxiliaires  , payés à peine le smic,  et ce avec toujours des mois de retard (je pense ici à mes collègues n'ayant toujours pas été payés après deux mois de rentrée) , situation intolérable et inadmissible que je vivais encore il y a de ça deux ans...

Madââme Royal (on ne fais pas caca sur le trottoir Madââme Royal) pense avoir la solution miracle aux problèmes de l'éducation en France , oui, Madââme Royal (kaï kaï), oui, il faut obliger les profs à passer 35 heures au collège, je fais le calcul, j'y passe déjà 33,5 heures par semaine, sans compter les corrections, les conseils, les réunions, les visites de stages, les rendez-vous avec les parents.... je dépasse donc les 35 heures de boulot par semaine... je ne reviendrai pas sur les difficultés, il suffit de lire le blog, c'est drôle certes , mais pas si loin du réel, loin de là...

Madââme Royal (on ne reniffle pas le cul des écolos madame Royal) une fois encore a proféré une insanité, Madââme Royal, ne s'est pas demandé si des fois  la solution ne viendrait pas d'une réduction des effectifs, d'une augmentation des postes aux concours : plus de profs, moins d'élèves, une meilleurs prise en charge individuelle de chacun...  contrairement à la politique actuelle : moins de profs, une baisse inexplicable des postes mis au concours, et des effectifs d'élèves exponentiels...

Madââme Royal propose une idée sublime,consensuelle,  madââme Royal ne sait pas que le seul luxe du métier ô combien difficile  de prof est l'organisation du temps personnel (les vacances c'est autre chose... je ne me lance pas sur un sujet chaud, je suis déjà assez énervée comme ça)...

Madââme Royal, votre idée est une hérésie, sachez que si jamais une telle idée passait, c'est la profession même de l'enseignant qui serait menacée.... j'en connais un grand nombre dont le rêve est de se barrer (et des jeunes), les vocations sont en crise, amusez-vous à jouer aux apprenties sorcières et on va rigoler.

En ce qui me concerne Madââme Royal,  le jour où ce boulot ne me laissera plus la possibilité d'avoir une vie, ce que je m'efforce de faire, ici notamment, parce que c'est le seul moyen de ne pas devenir fou, le jour, donc où ce boulot ne me laissera plus la possibilité d'avoir une vie, je claque la porte sans aucun regret et je retourne bosser au smic dans le premier bar venu.

J'espère que la présente aura au moins eu pour effet de permettre la diffusion large de cette vidéo, et du tissu d'inépties qu'elle comporte.
Je ne doute pas par ailleurs que cette note aille aussi susciter un tollé et une jolie polémique tant il est vrai que vous dites tout haut ce qu'un paquet de gens pensent tout bas.
"Oah les profs tous des feignants, toujours en vacances, payés à rien foutre, z'ont qu'à faire 35 heures comme tout le monde"....  c'est là sans doute où vous êtes la meilleure, dans le consensuel mièvre, l'art de saisir l'air du temps, ce que pense l'aigri commun (ce que pensait mon ex, individu constamment insatisfait  et envieux de ce qu'il imaginait être la vie facile et surpayée des profs....ces fonctionnaires parasites)

Madââme Royal, ce n'était déjà pas brillant, mais là vraiment vous m'avez dégoûtée.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jack 14/02/2008 04:07

Moi je suis pour imposer les 35h par semaine! Les renforcées même! Oui je l'affirme haut et fort: Les parents devraient passer au moins 35h/s à éduquer leurs gnards!!Hum, nov 2006, plus que 65 pages et je suis à jour...

Soph' 23/11/2007 12:57

NB. Et  j'oubliais...cessez de votre côté de tenir ce type de discours....ça fera du bien à l'Education de "nos" vos enfants et à l'ensemble de la profession.

Soph' 23/11/2007 12:55

Je ne raconte ABSOLUMENT pas n'importe quoi, par contre...VOUS....Je vais vous envoyer un de mes collègues qui pourra en témoigner... (et moi même qui ai vu mon salaire tronqué en début d'année dernière pour une histoire de papiers pas traités par les services du rectorat en temps et heure..j'ai dû attendre 2 mois une régularisation. MERCI BIEN)Par ailleurs votre discours est de ceux qui désservent les profs.Un grand merci pour ça. A vous entendre, on serait surpayés à ne rien faire  "18 heures / semaine"  (alors qu'on bosse pendant les vacances et que nous sommes payés 10 mois répartis sur 12, vous le savez très  bien !!) Bref, encore un (une Royaliste) outragé(e).C'est pénible, vous êtes pénibles (et je ne suis pas non plus sarkozyste.).

el toreador 23/11/2007 11:22

En tant que gestionnaire paye de personnels enseignants, vous racontez un peu n'importe quoi :- les salaires deux mois après la rentrée c'est n'importe quoi, les salariés ont des avances sur traitement dès le premier mois (80 % du traitement)- le salaire de base et de 1058.51 EUROS NET hors indemnité de résidence et hors iNDEMINTES ISO (systématiques, soit 200 € par mois en plus)- les heures sup, on n'en parle pas, mais c'est quand même 704 euros pour 1 hsa/an + la majoration - les indemnités liées aux situations (ex zEP, etc)tout cela pour 18 heures/ semaine sur 36 semaines SEULEMENT !alors si vous êtes fatigué(es), changer de métier, cela fera un bien fou à ceux qui veulent bosser pour nos enfants.

Flavie 27/06/2007 13:30

c'est toujours un plaisir de te relire encore et encoreBonnes vacances

mama 22/03/2007 10:48

bon alors je vais pas me faire que des amis... Oui d'accord, vous les profs, vous avez pas une vie facile. Mais tiens, par exemple, si on jouait à "vis ma vie de surveillant"?
41 heures par semaine, payées 35, ce qui nous fait un total de 980 euros à la fin du mois, quand le rectorat pense à nous payer! pas de sécurité de l'emploi, et même plutôt de la précarité (des contrats d'un an renouvelables 6 fois, oui, j'ai bien dit 6!)...des pauses de 10 minutes le midi...on fait aussi un peu le boulot des autres quand les autres ne sont pas là (CPE, infirmière, assistante sociale)...on surveille les p'tits cons, on se fait traiter de tous les noms, cracher dessus, on est menacés de représailles quand on a le malheur de reprendre un de ces pov petits lapins...mais le pire de tout, c'est que personne ne considère notre boulot comme un véritable travail! Ce qu'on dit n'est jamais pris en compte, alors qu'on connait les élèves mieux que certains profs!
D'accord, les profs, votre travail n'est pas de tout repos. Mais pensez aussi aux "pions" de votre collège ou de votre lycée; dites leur bonjour quand vous les croisez; écoutez les, ils ont peut-être des trucs intelligents à dire!!!

jean clos de toso 04/02/2007 20:37

tu parles de ces tenues vestimentaires ...jolies ! j'ai plutôt l'impression qu'elle s'habille chez  Emmaüs à sa façon de se fringuer ...enfin chacun ses goûts...mais en temps que Présidente ( c'est une hypothèse ) il faudrait qu'elle change si elle veut porter l'élégance Française à l' étranger . Y a du boulot !!!

Colibri 26/12/2006 00:49

Si l'on pense au-delà du monde enseignant, on s'aperçoit que les 35 heures ne sont pas la réalité du monde du travail.
Pour une durée légale du travail de 35 heures par semaine en France, la durée effective moyenne est de 39 heures pour les emplois à temps plein et de 36,3 heures pour l'ensemble des emplois (temps plein et temps partiel). Par comparaison, ces durées sont inférieures en Grande-Bretagne : 37,2 heures pour les emplois à temps complet et 31,7 heures pour l'ensemble des emplois. Elles sont aussi inférieures aux Etats-Unis et dans plusieurs pays en Europe.
http://travail-chomage.site.voila.fr/emploi/duree_travail.htm
Si l'on fait la moyenne de tous les emplois, à temps partiel et à temps complet, la durée de la semaine de travail est :
- 36,3 h en France- 36,2 h en Italie- 35,1 h au Danemark- 33,6 h en Allemagne - 33,2 h en Espagne- 31,7 h en Grande-Bretagne- 30,1 h en Suède (36,1 h pour ceux "au travail")- 29,2 h aux Pays-Bas- 33,8 h aux Etats-Unis
 

Aurélien 09/12/2006 21:30

http://moisegolene.blogspot.com/

ladypfff 08/12/2006 23:30

Moi j'essaie de devenir prof en bossant comme une damnée pour avoir mon capes d'histoire géo, avant c'est dur, pendant c'est exténuant et après? je crois que je préfére encore les monarchistes, ils ont au moins le mérite d'être drôles par le ridicule de leurs idées, aux royalistes qui veulent nous faire croire que leurs idées sont de gauche, heureusement que dans ce pays l'éducation est une priorité, qu'est ce que ce serait autrement...?

Aurélien 06/12/2006 21:11

En trois mots : une lettre « royal ». Mais bon il ne faut pas lui en vouloir d’être limité, elle n’est pas aidée de son concubin !! « Je n’aime pas les riches ! » Il est vrai que ce joli couple d’acteurs politique, si près du peuple, peut comprendre la douleur de la pauvreté ! ( http://jaimepaslesriches.typepad.fr/ )
Non ce qui est beaucoup plus alarmant, ce sont ses électeurs potentiels ! Sans déconner, sous prétexte que Madame n’est pas un homme, elle saurait diriger notre belle France ? Dans ce cas Mesdames, Mesdemoiselles, présentez vous vite ! N’aillez pas de honte si vous ne connaissez rien aux rouages de la politique prenez exemple sur Mme. Royal !

 

Je vous en supplie, ne laissez pas l’Hexagone  périr entre les belles mains de cette « pauvre » dame !

mélanie 06/12/2006 16:45

"Dans le public, les glandeurs se planquent alors qu'ils seraient immédiatement remerciés dans le privé", a écrit un des commentateurs. Alors là, je ris. J'ai bossé dans le privé, dans une entreprise tout ce qu'il y a de plus classique, et il y avait des salariés qui passaient leur journée à glander sans être virés pour autant. Le mythe du privé forcément efficace a la vie dure.
Par ailleurs, la question se pose tjs : pour qui voter ? Par élimination, comme d'habitude, parce qu'il n'y a personne qui nous fait dire : "Oui, il ou elle a du charisme, un vrai programme, le sens du service public, de l'Etat..." C'est à pleurer, vraiment.

Christophe 28/11/2006 12:09

Ségolène Royal a dit ce que beaucoup de personnes pensent. Est-ce faux ? Peut-être mais cela mérite un débat et ce que je regrette c’est qu’une fois de plus on enterre le sujet.

Philippe 20/11/2006 09:50

Que voit-on dans cette vidéo ? La recherche d'un moyen pour faire bénéficier tous les éléves qui en ont besoin, y compris les plus démunis, d'un soutien scolaire gratuit.
Vous avez réagi au quart de tour exactement de la manière dont on voulait que réagissent les gens. Idem pour "l'humiliation" de la jeune militante, auprès de qui elle s'est excusée ensuite.
Tout ce qui peut discréditer cette femme est bon à prendre, n'est ce pas et ça marche bien semble-t-il ? Mais avez-vous objectivement bien écouté ce qui se dit dans l'autre camp et savez-vous réellement ce qui vous attend ?
Vous vous trompez d'ennemi.
J'adore ton blog. 

Nicolas M. 20/11/2006 08:33

Pour continuer le débat, je vous encorage à lire la jolie lettre d'un jeune prof adressée à Sagolène Royal ici.

smallbigdog 18/11/2006 20:44

Ségolène Royale a autant de charisme qu'un commercial vendeur en croquettes pour chien.......Royal canin bien sur!
Non ce n'est pas sérieux et je ne peux pas croire que les français hors militants du PS veulent de çà pour la France de 2007!
Tout çà parceque c'est une femme. Quelle nous fasse connaître au plus vite son programme si elle en a un. Aller monsieur Jacques Attali, au travail, écrivez lui ses textes commes aux plus belles heures de François Mitterrand.
Dans le milieu ouvrier, la france d'en bas est exaspérée. Quand j'entends monsieur Thierry Breton dire que le pouvoir des français s'est accru! Le sien surement mais personnellement j'ai reçu l'avis d'échéancier 2007 de mes impots sur le revenu. + 2€ d'augmentation par mois! et je passe le reste. Mon salaire stagne. Monsieur Breton est déconnecté de la réalité des français.
Nous ne voulons plus de ces mêmes discourts, toujours le rassemblement, pour gagner...tu parles pour avoir la place. Tant que les politiques se préoccuperont plus de leur avenir personnel que de celui de la France je continuerai à voter Le Pen.
Je veux qu'ils arrêtent la langue de bois, les mensonges.On ne veux plus de cette politique là ni de l'alternance gauche droite qui n'a que trop durer. On veut des politiciens qui travaillent pas qui s'endorment sur les bancs de l'assemblée nationale.
 

JC 17/11/2006 20:05

On dit de Sarko ? Non, il parle très bien tout seul. "L'homme n'est pas une marchandise comme les autres", après tout. Une petite chose, quant à la lettre original. L'humiliation de la jeune militante. Je m'étais dis, le lendemain de cet événement : "Tiens, Ségo a dit une énormité".J'écoute, j'attends. Humiliée, oui, c'est le mot. Ségolène lui a demandé, si je me souviens bien, d'avoir "le courage de ses opinions". Quelle insulte, quelle verve vengeresse ! On m'a déjà dit pire, dans le milieu enseignant, et ailleurs.

Anne 16/11/2006 12:05

Chère toi !
C'est mon copain "ancien instituteur" et donc ancien mamouth (en comparaison aux "professeurs des écoles" qui m'a fait découvrir ton site et m'a réconciliée avec le métier de prof. C'est vrai que j'ai une excuse : une soeur directrice d'école et globalement ch... (mais ça c'est aussi son caractère) et un ami dans le métier aussi. J'ai également été animatrice donc, en relation avec vous. Tout ça pour dire que jusqu'à présent, je ne vous portais pas dans mon coeur. Mais là, te savoir avec autant d'humour et relativisant autant ton métier, c'est excellent !! Bravo.
De plus, je suis comme toi, je déteste cordialement la Royal, qui avec ses idées, me fait penser un peu à celles de Pétain "travail, famille, patrie". Et on dit de Sarko...
Il est bien dommage qu'elle passe... Enfin, on saura ce soir mais y a pas trop d'illusions à se faire !

Antistia 15/11/2006 19:14

Je suis professeur en collège depuis deux ans et je partage ton opinion !
Merci, merci pour cette bouffée d'oxygène, merci de dire tout haut ce que bien des personnes pensent tout bas ! Marre de ces gens ou ces politiques qui nous qualifient de fainéants !
Certes, on a des vacances fréquemment (l'unique avantage, vacances sans lesquelles nous finirions tous dans un asile psychiatrique) mais sinon ? Le salaire est moyen par rapport aux années d'étude exigées (je me demande où ils trouvent leurs chiffres de salaire dans les sondages car je ne connais pas de professeurs qui touchent de tels salaires, ou alors en fin de carrière avec beaucoup d'heures supplémentaires) !
Ils seraient bien aimables de compter les préparations de cours (je débute dans l'enseignement et je travaille souvent jusqu'à 1h du matin!), les corrections, les réunions, les conseils de classe, les rendez-vous avec les parents... etc... On dépasse largement les 35h !
J'ai déjà des difficultés à trouver du temps libre pour moi en semaine, alors si jamais on me demande d'en faire plus (dans ce cas-là, autant ne plus dormir), je quitte également l'enseignement sans regrets, bien que ce soit ma passion, bien que le Sacré Graal CAPES soit dur à décrocher !
C'est de la démagogie pure ! J'aimerais que ces politiques passent à l'émission "Vie ma Vie". Ce n'est certes pas un exemple mais qu'ils vivent une semaine dans la peau d'un professeur (ayant un peu de professionalisme) et qu'ils en reparlent. Ce n'est même pas dit qu'ils tiennent le coup !
Evidemment quand vous travaillez en bureau, les vacances ne sont pas aussi nombreuses que vous le voudriez. Mais quand vous rentrez le soir, vous vous mettez devant la télévision, allez au cinéma, au restaurant, lisez un livre. Et bien moi j'arrive, je prépare mes cours, je peaufine, je corrige mes copies et je me couche ! Voilà la vie tant enviée des professeurs ! Aucun autre avantage, aucune prime, pas de 13ème ou 14ème mois, pas de chèques vacances...
Néanmoins, j'adore ce métier, même s'il est souvent ingrat il y a quelques moments de reconnaissance et l'on peut arriver à faire passer sa passion à des enfants devenus blasés...
A ceux qui nous envient : faites les études nécessaires, passez une année à côtoyer des gosses sans culture, sans repères, mal éduqués, soutenus par les parents, et on en reparle !
Allez... On échange ?
 
Une professeur d'Anglais un tantinet énervée !

François 15/11/2006 16:16

Je ne suis pas enseignant mais on ne peut qu'aprouver ce que vous dites.
Ségolène Royal a fait preuve d'irresponsabilité. Nous non plus on a pas aimé.
http://www.programme-presidentiel.com/2006/11/14/segolene-royal-profs/
François