Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

          bonial – horaires et promos – moins de co2

9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 01:02



`

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sonia 17/01/2007 10:46

Je voulais te féliciter, tu as réussi à entamer ma bonne humeur ... Continue comme ca ... GENIAL !!!!

loulou 10/01/2007 14:39

J'aurais bien aimé faire pareille parfois...mais il faut bien trouver une oreille pour déverser nos maux..J'ai choisi d'écrire pour les enfants car sortir de l'enfance vivant c'est tellement incroyable qu'il ne peut plus rien nous arriver après ça..et toi c'est le dessin pour notre plus grand plaisir
Merci sophie..........................

peripherique 10/01/2007 14:27

ou un psy thon, je crois que si les *** visiteurs de ton blog se cotisent tu peux payer tes seances , meme si les payer ca fait aussi partie du truc ... plus utile qu'une guitare ... ou alors avec la guitare ent 19 h30 et l'heure de ta seance ... tu peux chanter marche a l'ombre ...code rfp

beatrix delarue 10/01/2007 13:40

Les psy je connais par coeur...attention il faut quand même savoir s'arrêter..mais parfois on ne peut pas faire autremnet..quelques bons livres..c'est bien aussi

Flo 10/01/2007 11:28

Il faut immédiatement créer un analyst'hon pour te permettre de suivre tes séances, non ?

Soph' 10/01/2007 12:52

Non ça va aller...Au pire y sera bien temps de faire un prof'thon si je perds la moitié de mon horaire d'enseignement l'an prochain....  :-(

Lone Wolf 10/01/2007 11:15

@Nonette : Je suis d’accord avec toi sur le fait que toute une génération (les 25-35) a été conditionnée pour être éternellement insatisfaite, et se précipiter chez leur psy à la moindre contrariété. Je pense que l’origine se trouve dans le matraquage médiatique des pubs de la télévision notamment. Nous sommes entretenus dans l’image de la course à la perfection comme norme. Dans cette société, seuls ont le droit d’être heureux ceux qui sont beaux, jeunes, musclés, riches, intelligents… c’est à eux que s’adressent les pubs puisqu’il n’y a qu’eux qui peuvent s’identifier à ses personnages. Quant aux autres, on leur fait bien comprendre qu’ils n’ont presque pas leur place dans cette société.
Je pense que la tendance va s’amplifier, car les générations qui suivent ont recours à un psy beaucoup plus jeune (le gamin confond les 'b' et les 'p', il tape sur ses petits camarades, il embête les filles dans la cour, il se lève et fait l’andouille en plein cours : vite, vite, courons chez le pédopsychiatre) et beaucoup plus fréquemment. Faire intervenir une tierce personne que l’enfant ne connaît pas pour résoudre des problèmes qui selon moi incomberaient surtout aux parents, c’est d’une certaine façon faire comprendre au gamin qu’il n’est pas normal, que sa tare est tellement lourde que ça dépasse les compétences de ses parents. Plutôt que de prendre le gosse tel qu’il est et lui enseigner comment surmonter les difficultés, on le place d’emblée dans un constat d’échec à travers lequel il restera attaché à l’idée qu’il n’est pas normal et qu’il n’a pas sa place dans la société. Parfait exemple d’intégration ! Voilà un futur client pour les psys en tout genre.
La vraie pratique de la psychanalyse ne doit pas devenir une sorte de drogue pour nous aider à mieux vivre au quotidien. Elle doit être là pour nous aider ponctuellement à faire le point sur notre situation. Tout problème comporte en lui-même sa propre solution. Mais parfois, nous sommes tellement impliqués (englués) dans nos problèmes que nous ne sommes pas capables de prendre suffisamment de recul pour voir cette solution, nous manquons d’objectivité. Le psy est là pour nous aider à y voir plus clair, pour poser les bonnes questions et mettre en lumière les solutions à chaque problème de notre vie. Mais dès lors que le psy devient une drogue nécessaire à notre vie de tous les jours, que l’on multiplie les séances et que l’on va à son analyse comme on va à confesse, alors là c’est sûr : on est tombé sur un escroc.
Voilà, voilà ! J’en ai fini avec ma longue diatribe.
J’ajouterais que, à moins d’avoir une affection psychique grave (schizophrénie, paranoïa, etc.), un bon conseil d’un ami vaut toutes les séances de psychanalyse du monde…

Soph' 10/01/2007 12:50

C'est un peu plus complexe quand même...Je ne détaillerai pas les raisons pour lesquelles j'ai entrepris une psychanalyse, mais c'était devenu nécessaire  et hors de la compétence des conseils et de l'écoute des amis pourtant,  je t'assure que  je ne suis ni parano, ni psychotique,...ni quoi que ce soit d'autre de bien grave....Pour le reste, ce que tu dis au début, je suis plutôt d'accord, je pense aussi que la psychanalyse est une espèce de luxe, et que le recours au "tout psy" est une conséquence de la société dans laquelle nous vivons....

Nonette 10/01/2007 00:48

J'ai écouté un jour une interview de Clémentine Célarié (oui, elle a droit de sortir des trucs pas cons des fois) dans laquelle elle disait qu'il fallait 'accepter de se laisser couler'.Après avoir réfléchi à ses propos, j'ai écarté à tout jamais l'idée d'un nouveau psy dans ma vie (depuis mes 14 ans, j'ai bien dû en consulter une quarantaine).Je crois qu'on a trop envie d'être parfait et heureux, mais à bien regarder autour de soi, la perfection et le bonheur absolu n'existent nulle part.Par exemple, quand je regarde autour de moi, que ce soit ma famille ou mes amis, personne n'est passé entre les gouttes : accident, suicide, maladie, inceste, tout le monde à eu droit à son lot de merdouilles.Tout le monde passe par des hauts et des bas. Quand on est au creux de la vague, il ne faut pas en faire grand cas. Il ne faut pas se dire que la vie est plus belle chez le voisin. Ca, ça n'existe que dans la pub. Il faut juste accepter son mal-être, se dire que c'est un mauvais moment à passer et que ça ira mieux demain.Je suis effarée du nombre de personnes de ma génération (25-35) qui a recours aux psychotropes : "je me suis fait larguer pour la 12ème fois, je n'arrête pas de me friter avec mes collègues de boulot, mes parents ne me comprennent pas et ne m'ont jamais compris(e) ! Vite, vite, il faut que je cours chez le psy lui raconter que je suis le(a) plus malheureux(se) du monde et lui réclamer ma dose de petites pillules pour être bien à tout prix !"A mon avis, cette course effrénée au bien-être est illusoire.On a des défauts. Bon. Qui n'en a pas. On peut essayer de les combattre, mais inutile de s'acharner dessus. Et c'est exactement pareil pour les idées noires (à ce détail près, qu'elles passent toutes seules, elles).Le bonheur (ou le bien-être) s'apprécie à l'aune du malheur (ou du mal-être). Quoi qu'on en dise, l'un ne va pas sans l'autre.Franchement, maintenant, pour moi, la psychanalyse c'est comme l'homéopathie et les religions : une grande imposture...

peripherique 09/01/2007 23:00

c'est une fiction n'est - ce pas hein ? parceque prof qui travaille de 7 a 19 j'ai jamais vu et puis ta psy c'est la mere a basile, parcequ'ils ont la meme tete ... c'est une projection comme dirait freud ..un conseil meme pour de la science fiction il faut pas que ca devienne trop fantaisiste nan mais, de 7 a 19 h c'est segolene qui serait trop contente ...code : edu

klaïne 09/01/2007 20:47

Incroyable....
L'imitation du micro, c'est d'une émotion, d'un souffle créateur si fort...
J'en suis coite!

geubeul1 09/01/2007 20:45

c est trop cool les psy...
moi , quand j y allais je me demandais s il se foutait de moi avec ses petits bruits "m'oui, m'oui " on aurait dit un cochon dinde en rut

Suzy Dumeur 09/01/2007 20:00

160 euros dont 3 séances où tu n'es pas allée ??? J'ai toujours su que j'étais trop conne, moi je suis gratuite !!!! Et j'ai mis 6 ans à avoir un salaire de psy après avoir commencé au SMIC !!! Ca y est je déprime. Y'a un psy dans la salle ????

Angel 09/01/2007 19:16

Ca n'est pas un peu de l'arnaquitude, ça ?
Tu devrais laisser tomber cette addictitude et retourner à tes chères études (merde, ça existe !)

arielle 09/01/2007 18:42

génial génial génial !
arielle

katia 09/01/2007 17:44

J'A-DORE !!!
merci pour cette bonne poilade ! :)

Miss Ellanée 09/01/2007 17:25

Mouarf ! Moi aussi j'ai donné quelques années aux psychanalistes !
Une petite blague connue pour te consoler : Le névrosé rêve de châteaux en Espagne, le psychotique croit qu'il y habite, et le psy encaisse les loyers !

fab 09/01/2007 16:21

eh béééé, ma pov'...T'en as des malheurs dis donc... J'ai "fréquenté" sur Lille, avant de descendre sur Nîmes un psy muet (sa méthode!!) qui me prenait... beaucoup et qui a encore réussi à augmenter ce beaucoup!!! Un an avec lui, ou un an perdu!Si ça fait 8 an et que tu a tjr des pulsions psychopathes quand elle te demande des sous, tue-la ou arrête!!Courage et... BANZAÏ!!

Emmanuelle 09/01/2007 15:08

Et les séances de psy soldées, ça existe?
Ce post est vraiment hilarant.

Emmanuelle 09/01/2007 15:08

Et les séances de psy soldées, ça existe?
Ce post est vraiment hilarant.

Big Bros 09/01/2007 14:41

ouais arrete la psy, et mets toi aux apéros !!!!


bon ça aide pas, tu risques une dépendance...mais bon...

Sophie aux converse rose 09/01/2007 13:57

Courage soph', repose toi bien... Moi aussi chui naze, c'est fou cette rentrée ! enfin, c'est de ma faute, j'avais qu'à bosser pdt les vacances. C'est malin tiens.
Un tit peu de patamodlé ? ca change les idées, pis en revendant tes créations tu pourrais t'enrichir considérablement !!!
Sophie aux converse rose